Foire Aux Questions : Rouler à l’huile ?

  • Ça veut dire quoi rouler à l’huile ?

Rouler à l’huile ça veut dire utiliser de l’huile alimentaire usagée (l’huile de nos frites locales ! ) comme comburant pour nos véhicules.

  • Quel véhicule peut rouler à l’huile ?

Trois choses fondamentales pour rouler à l’huile :

1- Moteur diesel:
Les véhicules diesels sont les seuls à pouvoir rouler à l’huile (désolé pour vos véhicules essence).

2- Pompe à injection Bosch:
Il faut absolument que votre pompe à injection soit de la marque Bosch. A vous de repérer cet organe dans votre moteur et chercher la marque. C’est un bon début car quand on décide de rouler à l’huile, il faut apprendre à entretenir son véhicule et ouvrir le moteur pour reconnaître soi-même les différents organes est le premier pas !

3- Une injection indirecte.

  • Mon véhicule répond aux critères pour rouler à l’huile, par quoi commencer ?

Acheter/ Récupérer de l’huile filtrée et en mettre dans ton réservoir à 10% seulement, plutôt hors période hivernale et regarder sur 2/3 mois comment répond ton véhicule.
Perd-il de la puissance ? A-t-il du mal à démarrer ? Si oui, refait un plein entièrement diesel. S’il réagit bien, augmente à 30%.
Attention, il faut faire cela sur un véhicule bien entretenu : as-tu fait l’entretien de ton filtre à carburant, et de ton filtre à huile lors de la dernière vidange ?

Tu as des infos ici : http://www.oliomobile.org/

  • Je met déjà 30% d’huile et mon véhicule le supporte bien, puis-je augmenter ?

Le mieux pour rouler à plus de 50% d’huile c’est de se mettre en contact avec des mécanicien·ne·s qui ont de l’expérience dans le domaine. Chez nous, par exemple, ou auprès d’autres Roule ma Frite de ta région.

Il peut être nécessaire de tarauder tes injecteurs ( = allonger le temps d’ouverture pendant lequel le mélange diesel/huile est injecté dans les cylindres) pour faciliter le fonctionnement du moteur. Manipulation à faire entourée de connaisseurs et connaisseuses !

Tu peux aussi installer ou faire installer un kit bicarburation, qui te permet depuis ton volant, de passer d’un réservoir Diesel (pour l’allumage et l’extinction du véhicule) à ton réservoir huile (pour toute la route).

  • Au niveau réglementaire, ai-je le droit de rouler à l’huile en France ?

Soyons clairs, actuellement la législation française l’interdit clairement.

On ne peut mettre dans nos véhicules que les carburants homologués et listés dans le code des douanes. En effet, la carte grise d’un véhicule diesel indique gazole pour ce qui est du carburant, donc l’huile végétale n’est, en théorie, pas utilisable en France. De la même manière pour les EMHV 1 et autres biodiesels ou diesters.

Cela constitue donc une infraction douanière au titre de la mise à la consommation de produits non autorisés, ainsi qu’au titre du défaut d’acquittement de la TIC et de la TVA sur les produits pétroliers. Rouler à l’huile n’est pas une infraction pénale mais seulement douanière. En cas de contrôle de police ou gendarmerie, cela n’est pas de leur ressort, c’est bien uniquement la douane que cela concerne.

A noter : c’est aux douaniers (et à aucun autre représentant de l’ordre) de prouver que vous roulez à l’huile végétale pure. Un nez de douanier ou autres représentants de l’ordre n’est pas « homologué » pour prouver que vous roulez à l’HVP². Par conséquent, il ne faut jamais reconnaître que vous roulez à l’HVP tant que cela n’est pas prouvé par des tests homologués (avec prélèvement). « Sentir la frite » reste un avis subjectif ! (dixit l’IFHVP³ et on est bien d’accord!)

Par ailleurs, les véhicules diesel sont assurés pour rouler au gazole uniquement. Ainsi en cas d’accident grave, il se peut que cela se retourne contre le conducteur du véhicule. De plus, en cas de modifications du moteur (pour rouler à 100 % d’HAU⁴ par exemple), la voiture peut ne plus être homologuée.

¹ Ester Méthylique d’Huile Végétale,c’est de l’HAU transformée par procédé chimique avec du méthanol. On dit qu’elle est estérisée.

² Huile Végétale Pure

³ Institut Français des Huiles Végétales Pures

⁴ Huile Alimentaire Usagée

Tolérance:

L’utilisation d’un véhicule roulant exclusivement à l’huile végétale et alimentaire reste tolérée en dehors des routes. Ainsi, après avoir été équipés d’un kit spécifique et bien informé sur les lois, les tracteurs et autres engins peuvent rouler grâce à ce liquide écologique et non fossile. Les agriculteurs et les pécheurs sont autorisées par la loi d’orientation agricole du 5 janvier 2006 à utiliser de l’HVP, Huile Végétale Pure.

Certaines collectivités territoriales ayant conclu un protocole avec le préfet et le directeur régional des douanes territorialement compétents, se sont vues également autorisées à utiliser des HVP collectivités territoriales ou de leurs groupements.

Enfin, certaines personnes se sont vues autoriser explicitement par leur assureur la possibilité de rouler à autre chose que du gazole et à modifier leur moteur avec des kits officiels, souvent sous la condition que ceux-ci soient montés par un professionnel.

A RMF31 nous n’avons pour l’instant eu aucun retour d’usager.es ayant eu une amende.

  • Qu’est ce que je risque ?

D’après l’Institut des Huiles Végétales Pures, qui milite et travaille à promouvoir cette économie, un automobiliste arrêté par un douanier pourrait devoir payer 10 cents d’euro multiplié par le nombre de litres d’HVP contenu dans son réservoir : soit 10 litres environ pour un mélange à 30% d’HVP dans un réservoir moyen à moitié plein, soit 1 euro !

Si un quelconque utilisateur d’HVP était malgré tout inquiété, qu’il contacte directement l’Institut qui lui transmettra toute l’information juridique disponible sur la question.

Norbert Castan – vice président
Institut Français des Huiles Végétales Pures
Membre de la European Pure Plant Oil Association
Maison Départementale de l’Agriculture
271, rue de Péchabout
47000 AGEN, FRANCE

Il existe 100 / 150 cas connus de personnes ayant été arrêté avec une amende et il y a aussi des cas connus (une dizaine) où un recours a été effectué auprès du ministère qui a remboursé l’amende.

Pour les frontaliers avec l’Espagne ou la Belgique, la police douanière ne peut pas prouver que l’huile n’a pas été acheté là-bas, où c’est légal.

Bien entendu, les associations de collectes, comme nous, ne paient pas la fameuse taxe TIPP (Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers) puisque l’HAU ou l’HVP ne sont pas un produit pétrolier.

SOURCES :

Merci à RMF66 pour une partie de ce texte que nous avons spontanément, honnêtement et avec plaisir copié. Bravo à vous pour votre travail ! http://www.roulemafrite66.org/?p=311

Merci à RMF17 pour leur réponse aussi https://www.facebook.com/roulemafrite17Oleron/

Et merci à http://www.oliomobile.org/

Le film « Pour une bouffée d’air pur »  de François-Marie Le Lay.

Partie I https://www.youtube.com/watch?v=aJq57NeuACU

Partie II https://www.youtube.com/watch?v=jhS3zCKb2xM

Partie III https://www.youtube.com/watch?v=xZpk0h4ivE8

Partie IV https://www.youtube.com/watch?v=i0tR6D5h5Jg

Partie V https://www.youtube.com/watch?v=BXoATi2aJeU

Partie VI https://www.youtube.com/watch?v=qpu1XUOseC8

Le film «  Les Huileux » de Mathurin Peschet